Bonnet de 
la liberté

Révolution Française

Commerce, propriété et liberté chez Mably   Séminaire

Séminaire l'Esprit des Lumières et de la Révolution du 8 avril 2021.
Intervention de Julie Ferrand (GATE-Saint-Etienne) :
Commerce, propriété et liberté dans Du gouvernement et des Lois de la Pologne
de Gabriel Bonnot de Mably.

Le Consulat de Bonaparte. La fabrique de l’État et la société propriétaire   Annonces

 Belissa et Bosc, Le Consulat de Bonaparte

Introduction de l'ouvrage de Marc Belissa et Yannick Bosc, Le Consulat de Bonaparte. La fabrique de l’État et la société propriétaire (1799-1804), Paris, La Fabrique, 2021, 282 p.

Code civil, Légion d’honneur, Cour de cassation, préfets, sous-préfets, Code de procédure civile, lycées, académies, recteurs, Code de commerce, Conseil d’Etat, Chambres de commerce, Banque de France… Toutes ces institutions, juridictions et codifications nous sont familières et font partie du vocabulaire et des pratiques de la société française de la Cinquième République. Elles ont été également présentes pendant toute l’histoire de la France aux XIXe et XXe siècles. Or ces institutions, juridictions et codifications ont été soit créées, soit refondées ou redéfinies, pendant une courte période d’un peu moins de cinq années du 9 novembre 1799 (le 18 Brumaire an VIII) au 18 mai 1804 (le 28 Floréal an XII) — du coup d’Etat par lequel Bonaparte s’empare du pouvoir à la proclamation du Premier Empire — période à laquelle les historiens donnent le nom de Consulat. Bien entendu, le Code civil ou les institutions que nous venons d’énumérer ont évolué depuis plus de deux siècles et ne sont plus identiques à ce qu’elles étaient quand elles ont été définies par Bonaparte et son équipe de collaborateurs mais la conception de la propriété privée du Code civil de 1804 est encore la nôtre et les bases de l’Etat centralisé en France ont été posées dès 1800. Le Consulat est donc bien le moment de la fabrique de l’État contemporain et de la société propriétaire dans laquelle nous vivons encore aujourd’hui.
Pourtant, cette période est peu connue de nos contemporains en dehors du cercle très restreint des historiens universitaires et de celui un peu plus large des « napoléonolâtres ». Pour le grand public, la période du Consulat se limite bien souvent à la figure de Bonaparte (et éventuellement à celle de Fouché ou de Talleyrand) et à quelques images qui se sont imposées dans la « mémoire nationale », comme celle que David a donnée en 1803 de Bonaparte franchissant le Grand Saint-Bernard ou celle du « sacre » de Napoléon Ier à Notre-Dame de Paris (le tableau est peint entre 1805 et 1807).

Lire la suite

Séminaire L'Esprit des Lumières et de la Révolution 2021-2022   Séminaire

Programme 2021-2022 du séminaire de recherche animé par Marc Belissa, Yannick Bosc, Marc Deleplace et Florence Gauthier. Le séminaire se tiendra à distance, par visioconférences. Si vous souhaitez y participer, contactez-nous : redaction@revolution-francaise.net. Les séances se tiendront le jeudi de 18h à 20h.

- 18 novembre : Edern de Barros (Paris-Nord), Le régime mixte chez Mably et Condillac. L’histoire contre le despotisme légal des Économistes.
- 16 décembre : Marc Belissa (Nanterre) et Yannick Bosc (Rouen), Le Consulat, la fabrique de l’État et la société propriétaire.
- 20 janvier : Thomas Perroud (Paris II), Les usages juridiques de la loi d’Allarde aux XIX et XXe siècles.
- 17 février : Alberto Ribeiro G. de Barros (São Paulo), Vertu et Richesse chez Harrington.
- 31 mars : Jean-Baptiste Budjeia (Lille III), La société des Antipolitiques d’Aix.
- 14 avril : Florence Gauthier (Paris-Diderot), La politique d’assimilation est-elle une notion républicaine ? Exemple de son histoire du XVIIe au XIXe siècles en France.
- 12 mai : Jacques Guilhaumou (CNRS), Sieyès lecteur de Condillac et critique de « l'école de Condillac ».
- 2 juin : Suzanne Levin (Naples), La République de Prieur de la Marne. Défendre les droits de l'homme en état de guerre, 1792-an II.

 

Licence Creative Commons
Révolution Française.net est sous Licence Creative Commons : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification